English

Un FabShip est un FabLab autonome. C'est un atelier de fabrication partagé construit selon les principes et systèmes Earthships. Il augmente la résilience de notre société en permettant à toute communauté de fabriquer et de réparer de manière éco-responsable ses systèmes d'autonomie à partir d'énergies renouvelables. En combinant les technologies de fabrication numérique et les low-techs, les Fabships encouragent l'innovation pleinement consciente et proposent des alternatives abordables et écologiques au modèle de développement prédominant actuel, obsédé par la croissance. De façon parallèle, le mouvement des FabLabs et celui des Earthships relèvent les défis technologiques et sociaux auxquels l'humanité fait face aujourd'hui, notamment en partageant leur savoirs ouvertement. En prise directe avec les ressources renouvelables locales, ils émancipent les citoyens, élèvent la conscience environnementale et permettent de se réapproprier les technologies émergentes. Les Fabships ont pour vocation de réunir les deux mouvements sous un même toit. Ils visent à quantifier l'impact sociétal que la mise en commun des moyens de production et d’innovation à l'échelle de communautés locales interconnectées peut avoir dans un environnement radicalement durable.

Earthship school in Uruguay

Exemple d'Earthship : école en Uruguay - una escuela sustentable

Deux mouvements s'unissent

Earthshiplogo Earthships

Depuis 50 ans, l'entreprise Earthship Biotecture, dirigée par l'architecte Michael Reynolds, est pionière en matière d'écoconstruction et réalise des maisons autonomes ("Earthships") grâce à des matériaux naturels et recyclés tout autour du monde. Certaines de leurs réalisations font l'objet de projets humanitaires et sont destinées à soulager des populations sinistrées. Aujourd'hui, les Earthships sont des modèles éprouvés pour un mode de vie durable et autonome. À la base de ces bâtiments, six principes qui répondent à des besoins humains vitaux : un logement confortable, une énergie renouvelable, un assainissement local et écologique, des matériaux sains, naturels ou recyclé, une production d'eau potable et courante, et une production de nourriture. Ces maisons ont été construites sous de nombreux climats divers et extrêmes. Les constructions ont évoluées au travers de nombreux modèles et d'expérimentations et aujourd'hui leur conception et leur systèmes sont devenus pratiques, abordables et efficaces. Les Earthships procurent des systèmes d'énergie indépendants qui ne font pas que couvrir les besoins de ses habitants mais qui permet également d'avoir une empreinte régénératrice sur l'environnement.

FabLabs

Les FabLabs sont des ateliers digitaux pour l'innovation et l'inventivité, qui stimule l'entreprenariat local grâce à un jeu de machines de prototypage rapide, d'outils et de logiciels qui permettent aux gens de concevoir, d'inventer et de réaliser (presque) tout. Ils sont le résultat d'une initiative pédagogique mondiale menée par le Centre des Atoms et des Bits (Center fo Bits and Atoms) du M.I.T., dirigé par le Professeur Neil Gershenfeld. Les Fablabs se sont développés mondialement et sont devenus des plateformes influentes en matière d'enseignement, de recherche et de collaboration. Être un Fablab veut dire être relié à une communauté mondiale d'étudiants, d'enseignants, de makers et d'innovateurs ; un réseau de connaissances et de pratiques international qui couvre 30 pays et 24 fuseaux horaire. Parce que tous les Fablabs partagent les mêmes outils et procédés, le résultat est une plateforme globale et distribuée pour la fabrication digitale et les technologies open source. Le mouvement invite à un modèle de fabrication plus durable en démocratisant l'appareil de production vers un modèle économique plus responsable et circulaire.

L'innovation responsable

Les Fabships sont des ateliers autonomes qui émancipent les communautés pour qu'elles créent leurs propres moyens de subsistance grâce à une fabrication écologique. En tant que lieux de créations inter-dépendants, les Fabships offrent une alternative à la culture du "prend, fabrique et jette" de la production et consommation de masse qui décime notre planète. La synergie des puissances naturelles, de la technologie et de la communauté, ces ateliers de fabrication autonomes nous permettent de prospérer sinon de survivre, en créant des économies locales et distribuées qu'utilisent les habitants de communautés résilientes. Les Fabships n'ont pas la technologie comme finalité, le but est de construire, de réutiliser et de recycler en maximisant les capacités d'invention et de production d'une communauté tout en limitant son empreinte carbone. Le projet Fabship cherche à développer un moyen de production plus intelligent en canalisant l'utilisation de nos outils vers l'assouvissement de nos besoins humains collectifs et ceux de la Terre qui est notre résidence à tous. Les Fabships sont des lieux d'innovation sans avidité.

La sagesse des limites

On gagne en conscience lorsque les limites d'utilisation, de consommation et de mise aux ordures deviennent tangibles quotidiennement et localement dans un écosystème fragile avec lequel nous cohabitons. Trouver ces limites nous fait aussi bien découvrir le coût réel de production des objets qu'explorer nos libertés de créations. Être indépendant énergétiquement semble merveilleux mais avec ceci vient conscience et responsabilité. Les Fabships recherchent les frontières entre l'autonomie et la fabrication. Quelle sera l'utilisation de nos puissants outils s'ils sont alimentés avec seulement de l'énergie renouvelable. Les phénomènes naturels tels que soleil, pluie et vent vont-ils dicter ce que l'on pourra faire ou bien nous amener à repenser la façon dont nous le faisons? Quelle énergie faut-il pour produire un moteur électrique ou répliquer un outils ? Comment ce modèle peut-il se déployer efficacement? Toutes ces questions sont celle que le projet Fabship explore et expérimente. L'idée n'est pas d'entraver mais de catalyser les capacités d'innovation des communautés autonomes grâce à un modèle distribué et connecté de production éco-consciente.

Un cercle vertueux

The FabShip :: Fablab + Earthship


Construire un Fablab dans un Earthship est plus qu'un challenge technique, c'est permettre un brassage fertile de communautés qui se basent sur l'open source pour apprendre et innover. Les deux mouvements, d'une façon semblable, inspirent les populations à se réapproprier leur capacité créatrice, à construire plus intelligemment et à repenser ce que nous produisons, la façon dont nous le consommons et où va ce que nous jetons.

Un premier prototype

The FabShip :: Fablab + Earthship

Nous recherchons actuellement un terrain sur lequel construire un premier prototype. Ce prototype a pour but de prouver et d’améliorer le concept de l’atelier de fabrication durable, autonome et connecté, pour qu'il puisse être dupliqué dans toute communauté qui souhaite concevoir globalement et créer localement avec à ce que le Soleil et la Terre ont à offrir. Nous recherchons surtout une équipe municipale avec qui travailler de concert à la réalisation de ce projet et de sa bonne intégration sur le territoire. Si vous pensez que ce projet est réalisable sur un terrain dont vous avez connaissance, nous vous invitons à prendre contact avec nous.

Nous accueillons également vos retours et votre soutien. Nous avons besoin de support financier pour lancer le premier Fabship et le modèle économique alternatif que ce projet propose.

Le concept sur papier

La lettre de soutien du fondateur des Earthships


Contact

Pour nous contacter par email : info@fabship.cc


Qui nous sommes

greg

Gregoire Durrens est ingénieur écoconstructeur et travaille avec Earthship Biotecture. Après avoir fait la Fabacademy et l'Earthship Academy, il oeuvre désormais à fusionner les deux mouvements pour montrer que leurs différentes approches et technologies proposent ensemble une solution aux défis globaux auxquels l'humanité fait face aujourd'hui.

nico

Nicolò Gnecchi est journaliste et écrivain. Il a travaillé en Afrique, Asie et Europe. Inspiré par les projets de développement via l'informatique, il a découvert les FabLabs en travaillant pour les Nations unis. Il a fait la Fabacademy et l'Earthship academy et gère aujourd'hui le GreenFabLab à Barcelone.

Nat

Anastasia Pistofidou est architecte spécialisée dans les fablabs et l'éducation. Elle dirige le Fabtextiles research lab et codirige la Fabricademy, une école novatrice dans les nouvelles technologies appliquées au textile. Elle est aussi directrice de contenu pour les rencontres internationales annuelles des fablabs.